31.01.2019 / Article / /

Election au Conseil d’Etat : le PDC Vaud revendique une grande transparence dans le financement de la campagne

L’intégrité et la transparence sont des engagements du PDC Vaud, et une élection est avant tout une question de débat d’idées avant d’être une affaire de marketing. Pour cette raison, le budget de campagne du candidat Axel Marion est dévoilé dans son intégralité.

Avec actuellement 14’050 francs pour faire campagne, le PDC Vaud a le plus petit budget de tous les grands partis en lice, près de vingt fois inférieur à celui du parti socialiste. Selon Axel Marion, député au Grand Conseil et candidat, « Les cœurs et les têtes des électeurs ne peuvent être achetés par de grandes campagnes de communication; ce sont les bonnes idées, les compétences, la vision du monde et la capacité au compromis qui intéressent nos concitoyens».

Le financement de la campagne se construit ainsi :

• CHF 5’000.- sont mis à disposition par la caisse du parti cantonal, prélevés sur les cotisations des membres ;
• CHF 5’000.- proviennent d’un don individuel de M. Thierry de Preux, ancien président du PDC Vaud ;
• CHF 4’050.- proviennent d’un financement participatif réalisé sur internet, pour lesquels les contributeurs sont visibles sur le site https://wemakeit.com/projects/soutenez-axel-marion/. Le financement participatif est un moyen transparent de collecter des fonds et le PDC Vaud est fier d’être avant-gardiste dans ce domaine.

Il est possible que les montants issus de dons individuels ou du financement participatif augmentent ces prochaines semaines. Une communication à ce sujet sera effectuée à la fin du mois de février, mais les informations seront disponibles en temps réel pour le public et les médias sur demande.

Ces sommes sont essentiellement investies dans la réalisation de flyers et affiches (affichage libre et affichage officiel). Un montant de CHF 1’500.- est prévu pour la publicité digitale, et une somme de même grandeur pour les frais opérationnels (réservations de salles, stands, déplacements, etc.). Dans le cas où les moyens le permettront, quelques affichages commerciaux ainsi qu’une distribution ciblée de tout ménage seront considérés.

Il est à préciser qu’aucun compte de campagne n’a été ouvert au nom du candidat et que l’entier des entrées et dépenses circulent via le compte officiel du PDC Vaud.

Le candidat Axel Marion est fier de mener une campagne éthique, portée par les membres et sympathisants du PDC Vaud. Il relève au passage qu’il paraît excessif de consacrer près d’un quart de million de francs pour une campagne électorale alors que cet argent pourrait être investi dans le domaine social ou de l’environnement. Il s’engage fermement en faveur de la loi sur la transparence des partis politiques (à laquelle la droite s’oppose) ainsi que pour une limitation des dépenses de campagne.

Axel Marion est le candidat qui peut amener l’équilibre au sein d’un Conseil d’Etat polarisé et construire une politique axée sur le compromis. Ses objectifs visent à réduire les charges qui portent sur la classe moyenne ; soutenir les PME et l’économie ; et encourager le développement de solutions cadre bénéficiant aux familles.