28.06.2018 / Communiqués / /

Le PDC Vaud refuse de sacrifier la qualité de l’accueil parascolaire au nom d’économies illusoires

Le PDC Vaud soutient la pétition « Pour un accueil parascolaire sûr et de qualité » lancée aujourd’hui par les professionnels de l’accueil des enfants de 4 à 12 ans.

La baisse des exigences vaudoises en termes d’accueil des enfants, avant et après l’école, n’est pas digne d’une société en pointe en termes socio-économiques telle que l’est la Suisse. Pour rappel, l’Etablissement intercommunal pour l’accueil parascolaire primaire (EIAP) propose d’augmenter jusqu’à 33% le nombre d’enfants par adulte encadrant et de réduire jusqu’à 50% les exigences en termes de formation, tout ceci en vue de faire des économies.

Les enfants doivent pouvoir être encadrés par des adultes formés à la gestion de groupes de jeunes, aux comportements et besoins variés, en dehors de l’effet structurant d’un projet scolaire. Ces adultes doivent avoir des bases en pédo-psychologie, en médiation, en détection des situations de détresse ou d’agressivité anormales, ils doivent être en mesure d’apporter des réponses appropriées. Le nombre d’enfants sous leur responsabilité doit être raisonnable. Tout comme pour l’accueil scolaire, il en va de la sérénité émotionnelle et psychologique de nos enfants. Les parents devant travailler doivent pouvoir confier leurs enfants à ces structures d’accueil en toute confiance.

La famille est une valeur clé du PDC. Les enfants sont une valeur clé du PDC.
Nos enfants sont précieux. Ils doivent pouvoir évoluer dans un cadre scolaire mais aussi parascolaire sûr.

Le PDC soutiendra les professionnels du parascolaire et fera signer la pétition cet été.