01.05.2018 / Communiqués / /

Deux présidents au PDC Vaud pour mieux affronter les enjeux à venir.

Gérald Cretegny, syndic de Gland et ex-député au Grand Conseil, a été élu co-président du PDC Vaud lors de l’assemblée générale ordinaire du parti, le 24 avril, à Lausanne. En outre, les membres ont pris position relativement aux objets fédéraux soumis au peuple le 10 juin prochain.

 

Compte tenu de la charge de travail qui va augmenter dans les mois à venir, les membres ont accepté un changement de fonctionnement au niveau de la présidence. Ainsi, le PDC Vaud sera désormais dirigé par le tandem Isabelle Tasset VacheyroutGérald Cretegny (vice-président jusqu’ici), deux personnalités très complémentaires et qui prennent beaucoup de plaisir à travailler ensemble.

 

« Je suis contente d’avoir ce soutien. Gérald apporte une longue et précieuse expérience de l’exécutif. De plus, cela nous permet de nous partager le territoire du canton, lui à l’ouest, moi au sud-est. Enfin, nous ne serons pas trop de deux à la tête du parti pour faire progresser le PDC Vaud ces prochains mois » dit Isabelle Tasset Vacheyrout, désormais co-présidente du PDC Vaud.

De son côté, Gérald Cretegny, nouveau co-président, affirme que « la co-présidence incarne les valeurs d’équipe pour la direction du PDC Vaud. Elle symbolise le ‘travailler ensemble’ sur lequel nous voulons construire ».

 

Au cours de l’assemblée, le PDC Vaud s’est prononcé sur les votations à venir. A une large majorité, les membres ont rejeté l’initiative dite Monnaie pleine, car elle met en péril l’indépendance de la Banque nationale suisse, favorise un resserrement du crédit pour les PME et les particuliers propriétaires de leur logement, et provoque une grande incertitude pour le secteur financier et la place économique suisse.

 

Concernant la loi sur les jeux d’argent, elle a été acceptée à une grande majorité. En effet, cette loi améliore la protection contre la dépendance au jeu, le blanchiment d’argent, la manipulation des compétitions. Les bénéfices nets des jeux de grande envergure, à l’exception de ceux des jeux d’adresse, et de certains jeux de petite envergure sont affectés intégralement et de manière transparente à des buts d’utilité publique. En plus, Une partie du produit brut des jeux de casino est affectée à l’assurance vieillesse et survivants (AVS) et à l’assurance invalidité (AI).

 

 

____________________________________________________________

Pour tout renseignement complémentaire :

Isabelle Tasset Vacheyrout, co-présidente, tél. 079 218 27 59

Gérald Cretegny, co-président, tél. 079 692 35 76

José Martinho, secrétaire général, tél. 079 277 92 14